Class of 2020

poèmes écrits par des élèves de French 4, French 5, et AT French 5
photos prises en 2019 lors du voyage en France dans le cadre du Programme d'Échange entre Baldwin et Notre-Dame de Mongré  par Megan Cooper '21, Melody Yu '20, et Alexa May Richards '20

Zermatt

Quand le soleil a coulé sous les montagnes qui entouraient la vallée, nous sommes arrivés

Notre char nous a laissés dans une ville de cheminées fumantes et d’avalanches

Nous avons terminé la dernière étape de notre voyage et nous nous sommes effondrés

Sur des lits qui pour le moment seraient les nôtres


La ville était attrayante et lumineuse la nuit, mais calme et accueillante aussi

Il y avait quelque chose pour tout le monde, juste à portée de main

La chaleur semblait être piégée dans la vallée

La neige n’a jamais refroidi le bonheur des gens


Pendant la journée, les montagnes étaient éclairées et la neige était dorée

Les larges pentes ouvertes étaient des nuages ​​doux et sans fin

On pourrait passer une journée entière à skier sur la montagne juste une fois

En arrivant au fond, le soleil se serait couché dans la vallée mais serait resté au-dessus


Partir, c’était comme quitter la maison, c’est arrivé trop tôt et je n’étais pas prête

De me séparer des rues que j’avais parcourues chaque jour

Et le bruit des gens dans tous les coins de la ville

Retour en train, puis en avion, loin de Zermatt


Vivienne Evans

Les Fenêtres de L'âme

Une autre photo, un autre texte, une autre image sur nos écrans.


Une expression courante disait: 

«les yeux sont la fenêtre de l'âme». 

Je ne sais plus si c'est vrai. 

Peut-être que les yeux ouvrent vraiment 

La porte à une âme humaine, mais tous nos yeux regardent nos téléphones. 

Une autre photo, un autre texte, une autre image sur nos écrans. 


Nos âmes sont maintenant dévorées vivantes 

À cause de ce à quoi les autres ressemblent.

Nous ne pouvons pas atteindre nos âmes à travers 

Une fenêtre avec les médias sociaux 

Servant d'ombre menaçante nous éloignant de la lumière.


On ne peut plus voir à travers ces fenêtres pour trouver une âme humaine, 

Parce que les yeux sont trop aveuglés par la luminosité de nos écrans. 

Un rideau accroché sur la fenêtre. 

Au lieu de cela, nous marchons chacun dans un couloir, 

Confinés par les opinions des autres.


Je me retrouve piégée dans ce couloir, 

Dans la boîte des réseaux sociaux.

Il est difficile de séparer la réalité de l'écran.


Mais j'essaie

Tous les jours


Pour être honnête envers moi-même et 

Authentique envers ceux qui l'entourent, 

Et peut-être qu'un jour,

Je pourrai voir par la fenêtre.


Sammy Baron

La Mode Qui Sauve

C’est typique. C’est prévisible.

Ce n’est pas une surprise que je parle de la mode.

Le tissu, une aiguille, et le fil,

Oh ! Le temps que ça me prend pour coudre les vêtements,

Les heures qui passent :

J’entends le tic-tac de l’horloge

Les sons de la pendule au premier étage de ma maison.


Le « Fashion Pact, » à la conférence G7,

Une discussion entre les 7 pays les plus puissants :

L'Allemagne, le Canada, les États-Unis, la France, l’Italie, le Japon et le Royaume-Uni.

« Fashion Pact » est le premier de son genre.

Il réduit l’empreinte écologique

de l’industrie du textile.

Il réunit les plus grands noms de la mode :

Gucci, Chanel, Tapestry, Nike, Alexander McQueen, Prada, Hermès.


L'industrie de textile est l'une des principales industries polluantes.

Quand les gens jettent leurs vêtements,

Ils finissent dans les décharges,

Et les produits chimiques sur les vêtements,

Tel que le colorant,

Peuvent causer des dommages environnementaux

En lixiviant les produits chimiques dans le sol.


Le « Fashion Pact » est concentré sur trois d'objectifs 

Scientifiques :

Le réchauffement climatique,

La restauration de la biodiversité,

La préservation des océans.

Cela aura un effet positif sur notre planète.



Megan Cooper

Mon Podium

Je suis petite–

Le jugement accable mes pensées, 

Le stress contrôle mes mouvements,

Je suis gênée, mais je le surmonte.


Je suis petite–

Les gens me disent d’ignorer les critiques,

Mes parents me rappellent que je suis spéciale, 

Je suis gênée, mais je le surmonte. 


Je suis petite–

La confiance ne vient pas facilement pour moi,

Mais c’est la plus belle chose que je puisse porter.

Je suis gênée, mais je le surmonte.


Le monde devient mon podium.


Lindsey Brodsky

Ma Mélodie

Quelque chose ne va pas.

L’horloge fait tic-tac.

Je soupire.

Le monde dehors est sombre, et il n’y a rien sauf une lumière faible et mon piano pour me tenir compagnie. 

Avez-vous vécu quelque chose de tellement cruel? De tellement brutal?

Une mélodie vient à vous à travers la fenêtre ouverte comme une brise froide

Et elle vous rend ivre de joie et elle vous fait croire que dans un moment, vous pouvez exploiter le sens de la vie.

Vous souriez, et vos larmes tombent sur vos mains qui tremblent.

Elles attendaient quelque chose, elles brûlaient d’envie de saisir l'inspiration comme des ratons laveurs rabiques.

Mais, l’inspiration disparaît, et il n’y a pas de fumée dans votre bouche. 

Il n’y a pas de sang qui coule à travers vos veines.

Vos mains sont mortes de faim, votre cœur a des courbatures.

Quelque chose ne va pas.

Vous sentez que le monde s’envoler en dessous de vous. 

Et vous soupirez. 

Et le piano pleure sous votre tête, sous vos jointures couvertes de bleus.

Et votre esprit souffre et votre cœur bat à cent à l’heure. 

Vous détestez votre travail, vous détestez le monde, vous détestez cette chanson. 

Ça alors, vous détestez cette chanson.

Mais, vous détestez cette horloge le plus.

Elle se moque, n’est-ce pas? Croyez-vous ça?

Une mélodie infinie et parfaite, mais je suis ici.

Je suis bloquée jusqu'à ce que je prenne une autre bouffée de fumée,

Jusqu’à ce que quelqu’un remplace les piles.

Jusqu'à ce moment-là,

Quelque chose ne va pas.

L’horloge fait tic-tac.

Et je soupire. 


Emily Seltzer

Pour Moi, le Monde Chante

Pour moi, le monde chante.

Je quitte ma cuisine et entre dans le jardin et tout à coup

Je suis accueillie par l'orchestre de la nature.

Les lys sonnent leurs cornes de trompette,

Et les hortensias inclinent la tête.

Alors que je m'allonge sur le sol,

L'herbe soupire et les gouttes de rosée du matin scintillent comme des cloches.


Je lève les yeux vers le ciel bleu ouvert

Et un chœur de nuages ​​gris fredonne dans un ténor bas.

Les branches des arbres pilonnent leurs troncs creux,

Battant comme des tambours doux,

Et comme le vent balaye tout mon corps et mes pieds nus,

Je m'étire le plus possible sur l'herbe douce,

Pour écouter ma symphonie personnelle.


Soudain, en ce moment de bonheur vernal,

Je me souviens que tu me quittes toujours au printemps.


Je sens que le confort de la nature n'a pas de sens sans toi.

Les nuages ​​moelleux durcissent instantanément et deviennent noirs;

Ils bombardent des gouttes de pluie sur moi

Cela me pique la peau et me force à retourner à l'intérieur.

En passant devant le parterre de fleurs,

Mes pieds froids s'enfoncent dans la terre humide,

Les lys trompettes glissent les notes mélancoliques,

Et les hortensias hurlent les notes les plus aiguës que leurs voix de soprano permettront.


Je cours à l'intérieur,

En claquant la porte de la cuisine derrière moi,

Pour verrouiller la tentation de voir le printemps ou te revoir. 


Alexa May Richards

Ma Vie en Noir et Blanc

mon monde n'est que des nuances de noir et blanc

au lieu de couleurs merveilleuses que je n'ai jamais vues

mais ont seulement été décrits

par ceux qui ont déjà trouvé leur amour


puis, je t'ai rencontré

tu m'as souri et m'a fait rire

je n'ai plus jamais été la même après ça

mon monde n'a jamais été le même


maintenant je vois chaque couleur de l'arc-en-ciel

le vert de l'herbe et des arbres est vif et plein de vie

le bleu du ciel et de l'océan est apaisant et froid

le jaune et le rouge sont chauds et me réchauffent le jour d'hiver le plus froid


mon monde entier a changé à cause de toi

quand je t'ai vu, ma vie est devenue plus lumineuse

mais maintenant que tu es parti,

toutes les couleurs ont disparu



Campbell Marr

Le Noir et Le Blanc

Le noir et le blanc scintillent dans le salon,

ils commencent à appeler mon nom,

j'entends la sonnerie alors qu'elle fait vibrer mon sang,

Je réponds à leur appel.


Alors que j'approche du noir et du blanc, 

je suis entourée de mes sentiments,

bonheur, colère, tristesse,

Je réponds à leur appel.


Mes doigts dansent sur le noir et blanc,

mes sentiments grandissent comme une tornade,

et je me sens en sécurité, en sécurité et chez moi.

Je réponds à leur appel.


Les touches de mon piano invitent constamment mon nom,

elles me permettent d'exprimer mes sentiments à travers la danse

        de mes doigts,

le noir et le blanc ressentent mon bonheur alors que je bouge 

mes os rapidement et avec fluidité,

Je répondrai à jamais à leur appel.


Melody Yu

Tu es le soleil qui brille

Dans un monde sombre, sans lumière,

Tu es le soleil qui brille.

Tes rayons rendent le printemps éternel et chauffent l'air froid.

Ta lumière aide les fleurs à pousser jusqu'à ce qu'elles fleurissent.


La lumière du soleil ne peut pas aider les fleurs à pousser seules,

Non, les fleurs ne peuvent pas fleurir sans la présence de la pluie.

Donc, je dois complimenter ta lumière

Alors que je remplis le ciel au-dessus de nuages sombres.


Mais les nuages se transforment bientôt en une violente tempête,

Les gouttes de pluie ne sont plus sereines car elles sont associées à un violent tonnerre.

La tempête était un accident, elle n'était pas censée se produire,

Je voulais seulement aider les fleurs à pousser.


Mais la lumière du soleil aide à sécher l'inondation,

Et en quelque sorte, tout est nouveau.

Tout comme la pluie et le soleil doivent travailler ensemble en équipe,

Je suis une meilleure personne quand je suis avec toi.


Anna Rosenthal

Les choses changent

Je me souviens de la jolie chambre rose où j'ai grandi

     Et des souvenirs inestimables qui l'accompagnent

Je me souviens des poignées de main secrètes avec ma sœur avant de me coucher

    Et comment je finissais en quelque sorte sur le sol en riant

Je me souviens du moment où je me suis coupé les cheveux pour me donner une frange

     Oh, à quel point le patch chauve qui accompagnait la frange avait l'air différent

Je me souviens que Nerf Gun se battait dans toute la maison

      Ma tête sur un pivot et si j'étais un espion

Je me souviens de m'être réveillée et d'avoir regardé Full House

       “SANS GÊNE!” ma sœur hurlait parce que le son la réveillait.

Je me souviens chaque nuit de Law and order: épisodes SVU 

       Et comment elles me faisaient courir jusqu'au lit en évitant toutes les fenêtres

Je me souviens des dîners en famille qui ont eu lieu tous les soirs

       Tout le monde me criait dessus parce que je mangeais trop lentement

Je me souviens de ma soeur et je jouais au jeu de confiance 

        Et elle me laissait tomber sur le parquet en bois

Je me souviens des disputes avec ma mère et ma sœur

        Et je m'enfermais dans ma chambre

Je me souviens de tous ces souvenirs et d’autres

        Mais maintenant j'en fais de nouveaux.

Alors que j'en fais de nouveaux, les anciens glissent au fond de mon esprit

        Passant d'un rose vif à un gris brumeux.


Je m'assois dans ma propre chambre blanche dans ma nouvelle maison et regarde la télé

        sans être interrompue par ma sœur.

Les combats de Nerf Gun se sont transformés en conversations profondes

         uniquement aux grandes vacances.

Poignées de main secrètes tous les soirs

          sont devenues une fois par semaine des textes «Comment va le collège?»


Au fil du temps, les choses changent

      Je suppose que je dois l'accepter.



Leah White

Un Mot

Un mot

C'est tout ce qu'ils savaient

Ils savaient dire bonjour

Soixante-dix enfants

Et ils ne connaissaient qu'un mot

Je devais leur en apprendre plus

Ils ont joué dans le village

Avec de vieux jouets et des bouteilles d'eau

Ils ne savaient pas à quel point les mots étaient importants

Je devais leur apprendre

C'était difficile

C'était important

Mais ils devaient savoir plus d'un mot



Sophia Hairston




Une note de l'auteur: This poem is about my trip to Tanzania. It is called “one word” because the kids I was teaching only knew how to say hello in English. Them understanding English was very important because in order to move to secondary education (high school) they must first pass a test that is all in English. This poem is intended to reflect upon how significant these words are to the children's future. 

Plaisirs terrestres

l'odeur de la terre après la pluie, la force à renaître 

la façon dont ta  main ressemble à un retour à l'intérieur de la mienne 

les façons dont nous ne serons jamais pardonnés pour nos péchés, mais nous essayons quand même parce que c'est tout ce que nous pouvons jamais vraiment faire 

la façon dont cela nous ruinera , nous enfoncera dans le sol, nous fera mal d'une manière inconnaissable insondable, intouchable 

la façon dont les abeilles s'assurent toujours qu'il y en a assez pour tout le chemin 

qu'il y en aura toujours assez

la façon dont Perséphone chante pour ceux dont on ne se souviendra pas

la façon dont elle chante pour le garçon qui est allé au bout du monde par amour 

le garçon qui pourrait te faire voir comment le monde pourrait être 

la façon dont le soleil se sent quand il rampe sous ta peau et te donne la couleur du miel frais 

la façon dont les étoiles ne nous quittent jamais, peu importe combien de fois nous les blessons 

la façon dont tout cela ne peut pas nous sauver


Menal Siddiqui

L’Océan 

J'adore l'océan.

Le soleil est si chaud.

Le vent est si calme.

Le sable est tellement chaud.

L'eau bleue est si paisible.

J'adore la couleur bleue.

Quand je le regarde, mon humeur s'améliore.

Tout sur l'océan me fait plaisir.

J'adore l'océan.


Maria Harlamova

 

©2020 by The Baldwin School's Florilège Magazine. Proudly created with Wix.com